Une quarantaine de marins sont déjà potentiellement infectés, selon la marine nationale. C’est une escale à Brest, du 13 au 15 mars, qui a précipité les choses. Le porte-avions a interrompu sa mission et fait route pour revenir en France d’ici une petite semaine.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici