Une quarantaine de marins sont déjà potentiellement infectés, selon la marine nationale. C’est une escale à Brest, du 13 au 15 mars, qui a précipité les choses. Le porte-avions a interrompu sa mission et fait route pour revenir en France d’ici une petite semaine.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici