Guy Ryder, directeur général de l’Organisation internationale du travail, évalue, dans une tribune au « Monde », à 25 millions le nombre de chômeurs supplémentaires dus à la pandémie à l’échelle mondiale, et à 3 400 milliards de dollars la perte de revenus pour les travailleurs.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici