Les personnes ont été tuées par des groupes d’autodéfense dans le nord du pays. Le président Peter Mutharika accuse l’opposition d’être à l’origine de ces faits.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici