Selon la Banque mondiale, l’Afrique du Sud, l’Angola et le Nigeria seront les pays les plus touchés, avec des contractions prévisibles de leur PIB de 6 à 7 %.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici