Le vice-président de la Commission européenne veut faire taire « les Cassandre et les populistes ». Mais, après la pandémie due au coronavirus, l’UE « ne pourra échouer une deuxième fois sur la migration ».

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici