Plusieurs associations s’étaient récemment inquiétées des difficultés d’accès à l’interruption volontaire de grossesse, alors que le système hospitalier est débordé par l’épidémie de Covid-19, s’alarmant que des femmes dépassent le délai légal autorisé.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici