Le réalisateur de « Demain », l’un des « garants » de la convention citoyenne pour la transition écologique, explique pourquoi les 150 volontaires ont envoyé une partie de leurs propositions au gouvernement, alors que les travaux ne sont pas finis

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici