De mémoire de Cairotes, jamais leur mégalopole de plus de 20 millions d’habitants, vibrante de jour comme de nuit, n’avait été aussi léthargique. Le photographe égyptien Roger Anis dresse le portrait de la capitale saisie par la crise due au coronavirus.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici