Face à ce défi sanitaire sans précédent, la gestion du président américain ressemble à un condensé de sa politique nationaliste et de son mode de gouvernance confus et autoritaire. Mais il incarne moins un pouvoir fort qu’un démagogique rejet des normes, sans sortir des limites fixées par la Constitution.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici