Pour sauver la récolte d’asperges, Berlin a décidé de rouvrir ses frontières à des travailleurs d’Europe de l’Est impatients de retrouver un revenu.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici