Quelques activités « non essentielles », comme l’industrie ou la construction, ont pu reprendre lundi en Espagne, après deux semaines d’un arrêt forcé de l’économie.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici