Et si les flamants roses profitaient de la pandémie de Covid-19, et plus précisément du confinement ? En Camargue, ils semblent bien profiter de territoires moins dérangés par l'homme ces dernières semaines.

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici