Et si les flamants roses profitaient de la pandémie de Covid-19, et plus précisément du confinement ? En Camargue, ils semblent bien profiter de territoires moins dérangés par l'homme ces dernières semaines.

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici