L’écrivaine évoque ses trois éprouvantes grossesses, passées, en tant que « fille Distilbène », allongée sans bouger pour ne pas perdre ses enfants.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici