Le tribunal judiciaire de Nanterre estime que la société a « méconnu son obligation de sécurité de la santé des salariés » et lui enjoint de restreindre son activité aux « produits alimentaires, d’hygiène et médicaux ».

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici