Alors que le Medef a rouvert, durant le week-end, le débat sur l’augmentation du temps de travail, Macron est, lui, resté vague sur l’après.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici