Selon la presse locale, ils sont plus de 16 000 touristes, étudiants ou hommes d’affaires à ne pas pouvoir rentrer dans leur pays du fait de la suspension des liaisons aériennes.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici