Selon la presse locale, ils sont plus de 16 000 touristes, étudiants ou hommes d’affaires à ne pas pouvoir rentrer dans leur pays du fait de la suspension des liaisons aériennes.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici