Nous supportons la restriction de nos libertés pour faire face au coronavirus. Mais nous acceptons que d'autres maladies, liées à l'environnement, se développent.

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici