« Le premier critère est d’abord social », a souligné le ministre de l’éducation nationale, laissant entendre que les élèves les plus en difficulté pourraient reprendre en premier.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici