Pour tenir jusqu’à la fin du confinement, beaucoup de cabinets comptent sur leur trésorerie et ont aussi recours au chômage partiel.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici