Le ministère des armées a annoncé, mercredi, qu’au moins un tiers des 1 767 marins du porte-avions avaient été testés positifs. Ils seront sans doute plus, 30 % des tests n’ayant pas livré leur résultat.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici