L’Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire (IRSN) a réalisé une estimation par modélisation de la radioactivité remobilisée par les incendies, et estiment que « les niveaux de radioactivité attendus en France sont extrêmement faibles » et sont « sans conséquences sanitaires ».

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici