Contraint par la justice de mieux protéger ses salariés, le marchand en ligne doit revoir l’organisation de ses centres de distribution, qui emploient un peu plus de 10 000 personnes.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici