Il était devenu, depuis quelques mois, l’ennemi public numéro 1 de la lutte pour la protection de l’environnement avec une prise de conscience qui semblait avoir émergée.

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici