L’économiste Isabelle Bensidoun rappelle, dans une tribune au « Monde », que la contestation de la mondialisation n’est pas nouvelle, mais doit retrouver sa tradition de solidarité internationale plutôt que de laisser la place au repli sur soi.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici