Depuis le début du confinement fleurissent sur les réseaux sociaux des images d'animaux circulants au milieu des rues désertes des villes. Et ce printemps confiné devient l'occasion pour les citadins de redécouvrir le chants des oiseaux.

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici