Qui dit confinement des hommes, dit déconfinement de la faune. Un phénomène de plus en plus perceptible : dans les villes, les animaux s’approprient de nouveaux endroits. Cela se confirme aussi en Camargue, avec une présence plus forte de flamants rose.

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici