Alors que le pays se trouve « en défaut de paiement virtuel », le gouvernement va présenter aux créanciers privés de l’Argentine une offre de restructuration de la dette.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici