Faute de comprendre les causes du mal, les sociétés médiévales désignaient les « semeurs de pestes », juifs, étrangers ou marginaux. Une logique de stigmatisation qui a disparu aujourd’hui, hormis quelques attitudes de rejet.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici