L’association Respire a déposé un référé liberté, le 7 avril dernier, devant le Conseil d’État demandant la réglementation des épandages agricoles qui contribuent à l’augmentation des particules fines et fragilisent les patients atteints par le Covid-19.

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici