Ils sont là où on ne les attendait plus du tout. Ours, cerfs, pumas… prennent la place des personnes confinées dans des villes désertées. Exemples en Espagne, mais aussi dans bien d’autres pays du monde. Pas de quoi s’inquiéter, assure un biologiste.

Lire l’article complet

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici