INTERVIEW – Le Dr Catharina Boehme, directrice de l’ONG Find, estime cependant que des tests sensibles à 90 % seraient suffisants pour réaliser des études épidémiologiques.

Lire l’article

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici