Faute de trésorerie, ces jeunes structures sont particulièrement fragilisées. Après la crise financière de 2008, plus de 30 % avaient disparu.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici