Dans un entretien au « Monde », le géographe Michel Foucher considère que la résurgence du thème des frontières à la faveur de la crise sanitaire « n’est ni une régression ni une forme de néonationalisme ».

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici