Le premier ministre Thomas Tabane, accusé d’avoir organisé l’assassinat de son ex-épouse, est appelé à la démission par son camp et par l’opposition.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici