Alors que près de la moitié de la planète est confinée, la Suède a privilégié les simples recommandations aux mesures obligatoires. Une stratégie controversée qui a propulsé son épidémiologiste en chef sur le devant de la scène.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici