L'air a rarement été aussi transparent et aussi pur. Airparif a évalué l'impact du confinement sur la qualité de l'air à Paris et en Ile-de-France. Selon son étude publiée ce mardi, le dioxyne de carbone a baissé de -35% et les émissions de C02 ont chuté de -30%. Seules les particules résistent.

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici