La lutte contre le Covid-19 a conduit à interdire les visites aux malades dans un état grave. Il est pourtant possible de faire autrement grâce à un protocole rigoureux, expliquent, dans une tribune au « Monde », des membres de l’équipe de l’hôpital Beaujon, à Paris.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici