Les autorités nationalistes hindoues assurent que les musulmans ont joué un rôle décisif dans la propagation de l’épidémie. A New Delhi, les accusations ciblent une congrégation installée dans une enclave musulmane de la capitale.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici