En mars, le déboisement en Amazonie a augmenté de 30 % par rapport à 2019, en raison d’une réduction des patrouilles de la police environnementale depuis les débuts de l’épidémie.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici