Certains médecins de la région imaginent la pérennisation d’un outil qu’ils n’auraient peut-être pas aussi facilement adopté, si les circonstances sanitaires ne l’avaient exigé.

Lire l’article

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici