Le confinement a définitivement un effet positif sur la qualité de l'air : une étude d'Atmo France menée sur le mois de mars relève que les concentrations en oxydes d'azote ont fortement baissé près des grands axes routiers. Mais ce n'est pas assez pour avoir un air totalement pur.

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici