L’économiste Albert Marouani invite les gouvernements à renoncer aux dogmes de la théorie monétaire pour se libérer d’une manière de penser qui considère toute création monétaire comme une dette qui doit avoir obligatoirement une contrepartie symétrique.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici