VIDÉO. Kangourous à Adélaïde, manchots au Cap, canards à Paris… La faune sauvage profite de l’absence de l’homme pour arpenter les centres urbains en toute tranquillité.

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici