VIDÉO. Kangourous à Adélaïde, manchots au Cap, canards à Paris… La faune sauvage profite de l’absence de l’homme pour arpenter les centres urbains en toute tranquillité.

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici