Le 9 avril, la rupture d’une digue dans une usine sucrière des Hauts-de-France a entraîné le déversement dans l’Escaut de quelque 100 000 mètres cubes d’eau de lavage mêlée de pulpe de betterave. La décomposition de cette matière organique consomme l’oxygène de l’eau à mesure qu’elle descend le fleuve, asphyxiant les poissons sur son passage.

Lire l’article complet

1 COMMENTAIRE

  1. Avec la pollution de l’Escaut, on pourrait trouver un lien de cause à effets sur les millions de m3 de gaz sentant le souffre dans tout le pays…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici