« Il est encore trop tôt pour dire ce que tout cela nous coûtera, à quoi va ressembler la nouvelle phase qui commence le 11 mai en France, combien de temps elle va durer », estime le patron de la filiale de la SNCF.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici