Les autorités ont cédé aux exigences des chefs religieux du pays, alors que le pic de l’épidémie due au coronavirus n’a pas été encore été atteint.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici