Le sociologue Moncef Labidi, fondateur du Café social, demande à l’Etat, dans une tribune au « Monde », de mieux protéger les immigrés âgés hébergés dans des conditions de promiscuité et d’hygiène limitée.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici