Editorial. Le système administratif français n’a pas su s’adapter avec la rapidité de décision et l’agilité qu’exigeait la production de tests dès le début de l’épidémie. Ce retard aura coûté cher.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici