Dans son avis, la Commission nationale de l’informatique et des libertés attire l’attention sur les « risques liés au développement d’une application de suivi qui enregistre les contacts d’une personne ».

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici